Maison des Femmes de Lille

02 novembre 2011

Femmes, paix, égalité : de la loi à la réalité. Mères pour la paix

MPP_prog_pMPP_prog_pMPP_prog_pMPP_prog_p

Posté par maisondesfemmes à 20:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2010

Quelle place pour les femmes dans les décisions de guerre et de paix ?

Quelle place pour les femmes dans les décisions de guerre et de paix ?

Quelle application de la résolution 1325 adoptée par l’ONU il y a 10 ans ?

Le 31 octobre 2000, le Conseil de Sécurité des Nations-Unies adopte à l’unanimité la Résolution 1325, relative aux femmes, à la paix et à la sécurité. Cette résolution fait date. Pour la première fois, le Conseil s’intéresse à l’impact de la guerre sur la situation des femmes ; Cette résolution représente un véritable changement historique en termes de procédures, d’évolution, et d’obligation de résultats.

La Résolution 1325 du Conseil de Sécurité de l’ONU demande aux Etats membres de prendre les mesures nécessaires afin de protéger les droits des femmes et des filles dans les conflits armés.

Cette résolution réaffirme le rôle que les femmes jouent déjà dans la prévention et le règlement des conflits et la consolidation de la paix. Elle recommande l’augmentation de la représentation des femmes à tous les niveaux de la prise de décision dans les institutions et mécanismes nationaux, régionaux et internationaux pour la prévention, la gestion et le règlement des différents et la résolution des conflits et les processus de paix.


Les résolutions 1820 (2008) et 1888 (2009) portent essentiellement sur


la prévention et la répression de la violence sexuelle en période de conflit.

Dans le cadre des 10 ans de la Résolution 1325,  il nous a semblé nécessaire de poser la question de son application à travers les exemples de l’Afrique, notamment de la RDC et de la Région des Grands Lacs, et de l’Afghanistan.

Programme du colloque du 13 novembre 2010

Interventions :

10h - 12 h  

Sylvie Dupuys, Présidente de la Maison des Femmes de Lille    Nabil El Haggar, Vice-Président de l’USTL.    Nanou Rousseau, Présidente de «  Mères pour la Paix »   Marie Mossi, Secrétariat National d’Amnesty International, membre de l’ASADHO  Roseline Tiset, « Du côté des Femmes »  11h30 Questions  

12h - 13h30 – Pause-repas (possibilité restauration rapide sur place) 

13h30 à 16h 15  

Elsa Vumi , Présidente de Congo Actif et rédactrice en chef de YABISO Mag, RDC    Anar Kali Honaryar  , Commissaire aux Droits de l’Homme sur 5 provinces en Afghanistan    Eliane Aïssi, présidente  de la RIFEN   Geneviève Couraud, Présidente de l’Observatoire du droit des femmes et de l’égalité des chances - Bouches du Rhône. Secrétaire générale de NEGAR    

16h15 à 17h  – Questions 

 Entrée libre

Posté par maisondesfemmes à 17:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 décembre 2009

30ème anniversaire de la CEDAW

30ème anniversaire de la CEDAW ( CEDEF en français:

  Convention pour l'Elimination des Discriminations à l'Egard des Femmes)

signée le 18 décembre 1979.

Cette Convention internationale, ( rédigée 10 ans avant la Convention des Droits de l'Enfant ), adoptée le 18 décembre 1979 par l’assemblée générale des Nations Unies est une  Charte mondiale des droits des femmes. Très mal connue en France, qui l'a pourtant ratifiée en 1981!  (comme  à ce jour 186 pays sur 192).


La CEDAW représente la base internationale officielle de la défense des droits des femmes et constitue un instrument  de recours, notamment pour les femmes des pays privées de législations nationales égalitaires, contre les Etats parties l’ayant signée, qui violent ouvertement leur engagement en ne prenant pas les mesures propres à “construire l'Egalité entre hommes et femmes dans tous les domaines”.

Le Jeudi 17 décembre à 18H, à la Maison des Associations, 72/74 rue Royale à Lille , 

Françoise Gaspard,

( sociologue, experte du Comité CEDAW à l'ONU de 2001 à 2008 )

invitée  par la LDH et les associations de la Maison des femmes de Lille,

                                                           présentera

l'histoire, les enjeux et modalités de fonctionnement de ce texte international .

*Conférence de presse ( en présence de la conférencière)

Jeudi 17 à 16h30 à la Maison des Associations 72/74 rue Royale Lille.

Posté par maisondesfemmes à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2008

Programme de la Convention Droits des Femmes du 22 novembre

Convention droits des femmes

en Nord-Pas de Calais

Samedi 22 novembre 2008

9 h -17 h

Maison des Associations, 72-74 rue Royale  LILLE

Janvier 1997 : Assises régionales des droits des femmes. Qu’en est il de la situation des femmes dans notre région 10 ans plus tard ? Articulé autour du travail et de la réflexion des associations adhérentes ou associées à la Maison des Femmes, ce moment d’information et d’échanges sera l’occasion de déterminer  les orientations que nous souhaitons voir mises en place dans le cadre d’une politique globale  pour les femmes.

9 h : Assemblée plénière

Introduction : Sylvie Dupuys, Maison des Femmes Lille

Intervention : Ginette Verbrugghe, vice présidente du conseil régional Nord-Pas de Calais, déléguée aux relations internationales- partenariats associatifs et économie solidaire.

9 h 15 - 9 h 45 : "Gender mainstreaming" et "approche intégrée" 

Dès 1996, l'Union Européenne indique dans son 4e programme : "La démocratie, valeur fondamentale de l'Union Européenne, exige l'intégration d'une dimension explicite d'égalité entre les hommes et les femmes dans l'ensemble des politiques, des programmes, des actions."

Monique Dental, (Collectif "Ruptures") présentera l'outil que constitue l'approche intégrée de l’égalité des femmes et des hommes et quelques-unes de ses applications.

10 h 15 - 12 h : Ateliers

Atelier 1 : Agir ensemble contre les violences envers les femmes

Animation : Véronique Sehier (Nouveau Planning Familial), avec la participation du CIDFF-Roubaix-Tourcoing, de la Cimade, du CORIF, et l'association "Du côté des Femmes".

Intervention : Christine Guillemaut, Observatoire de l’Egalité de la ville de Paris, chef de projet (violences, mariages forcés, politique de la ville, famille).

Les violences contre les femmes sont un fléau mondial. Les femmes n'ont eu de cesse de les dénoncer. Le Mouvement de Libération des Femmes, la mobilisation des associations accueillant les femmes violentées, la marche mondiale des femmes ont poussé les pouvoirs publics à légiférer (lois sur le viol et le harcèlement sexuel). L’enquête ENVEFF de 2000 a révélé l’ampleur des violences conjugales.

Dans la région, des initiatives éclatées, associatives ou institutionnelles se préoccupent de protéger et accompagner les victimes, de prévenir et éduquer, d’informer et former, sans qu’existe encore un centre de coordination de tous les acteurs.

Après un rapide état des lieux, la parole sera donnée à l’expérience de la ville de Paris et aux échanges que cet exposé suscitera.

Atelier 2 : Agir pour l'égalité professionnelle

Animation : Véronique Cochard (CORIF), avec la participation de "Mères pour la paix" et du CIDFF de Roubaix-Tourcoing.

Intervention : Nicole Gadrey, sociologue.

Les femmes sont de plus en plus nombreuses sur le marché du travail. La part des femmes chez les cadres a doublé. Mais pour beaucoup, les conditions d’ accès à l’emploi se sont modifiées : développement du travail à temps partiel subi, retraits provisoires du marché du travail, contrats aidés ou emplois précaires. En dépit de la forte augmentation du niveau d’éducation et de l’activité des femmes, les disparités professionnelles et sectorielles et les inégalités salariales n’ont pas disparu. N’y a-t’il pas des risques que certaines femmes, en particulier les moins qualifiées, soient les "oubliées de l’égalité" ?

L’atelier analysera les inégalités entre femmes et hommes et avancera des propositions pour aller vers plus d’égalité.

12 h 30-13 h 30 : Buffet offert aux participant-e-s

13 h 30 - 15 h 30 : Ateliers

Atelier 3 : Pour une démocratie paritaire

Animation : Christiane Descamps (UFCS), avec la participation d'Elles Aussi et de l'Observatoire régional de la Parité.

Intervention : Anne-Marie Marmier  (Alliance des femmes pour la démocratie)

En référence à l'Europe, nous développerons l'idée qu'il est nécessaire que les femmes entrent nombreuses dans toutes les instances décisionnelles pour élargir, dynamiser et renouveler les questions et centres d'intérêts dans la gestion de la cité.

Rien n'est acquis, loin de là, en France et dans notre région, que ce soit en politique, dans le champ du savoir, dans le monde économique ou celui des médias…

Mais la parité ne se réduit pas à  un quota de 50 % d'hommes et de femmes dans les instances décisionnelles : nous rappellerons les points incontournables pour accéder à une représentation politique équilibrée entre les hommes et les femmes et nous travaillerons sur la notion de parité qualitative.

Atelier 4 : Femmes productrices de santé

Animation : Véronique Sehier (Nouveau Planning Familial)

Intervention : Geneviève Cresson, sociologue, université de Lille I (CLERSE)

Dans la région Nord-Pas-de-Calais, la situation en matière de santé n’est pas bonne au regard des autres régions de France. Reconnaître, accompagner, valoriser le rôle que jouent les femmes peut être un facteur d’amélioration de la santé de tous et plus largement un facteur de développement humain.

A côté du champ médical, les femmes tiennent une place essentielle dans tout ce qui touche au corps et aux soins. C’est vrai dans la famille, mais ce travail reste invisible. C’est vrai aussi au dehors, qu’il s’agisse de services à la personne (assistante maternelle, aide à domicile, auxiliaire de vie) ou de conseil conjugal (éducation à la vie affective et sexuelle) : ces emplois, majoritairement occupés par des femmes, sont considérés comme peu qualifiés et mal rétribués, les compétences requises sont dévaluées.

L’atelier proposera d’analyser cette situation pour avancer quelques propositions permettant d’aller vers plus d’équité.

Atelier 5 : Femmes migrantes 

Animation : Marion Dupisre (Rencontres, éducation au développement en réseau), avec la participation de : Du coté des femmes et de la Rifen.

Intervention : La Cimade

Les femmes représentent désormais plus de 50 % des migrants. Parcourant de plus en plus souvent seules, parfois avec des enfants, les chemins de l’exil, elles sortent peu à peu de l’invisibilité où les relèguent généralement études et statistiques. Femmes et étrangères, elles sont en proie aux violences et aux discriminations redoublées, durant leur trajet et dans les pays de destination. Souvent, elles n’y reçoivent pas l’accueil nécessaire.

Asile, statut, hébergement, reconnaissance des qualifications et compétences, formation professionnelle, accès à l’emploi, sont à penser au regard des richesses qu'elles apportent à nos démocraties.

L’atelier proposera un examen de la situation générale et dans notre région et proposera des pistes de travail pour améliorer les situations des femmes migrantes du point de vue de l’éthique et du droit.

15 h 45 : Assemblée plénière

Exposé des propositions issues de chaque atelier.

Intervention : Virginie Tchoffo, conseillère municipale de la ville de Lille, déléguée aux droits des femmes à la politique en faveur de l’égalité hommes/femmes et à la lutte contre les violences faites aux femmes

17 h : Clôture des débats.

Ont participé à la conception et à l’élaboration de cette journée :

Eliane Aïssi, RIFEN, Nathalie Bruneval et Noëlle Célarié, CIDFF Roubaix-Tourcoing, Véronique Cochard, CORIF, Geneviève Cresson, CLERSE, Christiane Descamps, Elles aussi, Margueritte Drappier, Du coté des femmes, Marion Dupisre, Rencontres, Sylvie Dupuys, Maison des Femmes, Emmanuel Isnard, Rencontres, Aurélie Durand, Cimade, Nicole Gadrey,sociologue, Evelyne Jourdan, Cimade, Mariette Laurent, Assemblée des femmes,, Anne-Marie Marmier, Alliance des femmes pour la démocratie, Sylvie Oudoire, CIDF Roubaix-Tourcoing, Nanou Rousseau, Mères pour la paix, Véronique Sehier, Nouveau planning familial, Roselyne Tiset, Du côté des femmes , Hadda Zouareg, Saffia.

Cette journée n'aurait pas existé sans l'initiative de Régine Calzia, Grain de sel-Rencontres et le travail de Sylvia Di Luzio, Maison des Femmes.

Nos remerciements pour leur soutien à :

                                                 L a ville de Lille,

La ville de Tourcoing,

La ville de Villeneuve d’Ascq.

Le Conseil Régional Nord-Pas de Calais.

Posté par maisondesfemmes à 11:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2008

ecologie et feminisme le 6 décembre 2008

La Maison de Femmes vous informe:


Qui compte ?...

La religion de la croissance et du PIB nous a habitué-e-s à ignorer des pans entiers de l'activité humaine. Les conséquences en ont été la dévalorisation du travail domestique, presque exclusivement féminin et jamais comptabilisé dans les statistiques économiques, mais aussi la non prise en compte de la valeur de notre patrimoine naturel.

Écologie et féminisme se rejoignent ainsi pour mettre en lumière les fonctionnements les plus aberrants de notre société, et lui faire des propositions révolutionnaires.

Sylvia Di Luzio, chargée d’études en rapports sociaux de genre, brossera le tableau de l'histoire commune des mouvements écologistes et féministes depuis les années 70.

Sandrine Rousseau, économiste à Lille 1 et coordinatrice du dossier « Ecologie et féminisme » de la revue EcoRev', interrogera le modèle de l'égalité hommes/femmes au regard de ses conséquences écologiques.

A l'heure où se dessine une critique généralisée du PIB (indicateurs de développement humain, commission Stiglitz, etc.), l'écologie politique prend part au débat. Tout évaluer, pourquoi ? et dans quels intérêts ?

Evaluation démocratique ou technicienne ? Les chiffres peuvent-ils vraiment nous mener vers un autre rapport à l'humain et à son environnement ?

Aude Vidal, membre de Rêvolutives, rendra compte du rapport Viveret et de sa réception.
Luke Haywood, doctorant en économie, fera état des débats actuels autour de la question de l'évaluation.

Programme de la journée :

10h-12h - « L'évaluation en question »
A midi, buffet à prix libre.
15h-17h - « Ecologie et féminisme »

La rencontre est ouverte à tous-tes et se déroulera le samedi 6 décembre au Foyer des Jeunes Travailleurs, 17 rue Thumesnil, 59000 Lille.

Pour préparer cette journée, projection du film « Who's counting ? Sexe, mensonges et mondialisation » de Terre Nash (Canada, 1995). Dans ce film Marilyn Waring démystifie avec ironie et intelligence, à l'aide d'exemples très concrets, le langage économique pour faire émerger une autre vision de l'économie - une vision qui peut changer notre façon de vivre sur cette planète.
La projection aura lieu le Vendredi 5 décembre à 20h30 à l’Univers, 16 rue Danton, 59000 LILLE.

Une soirée et une journée organisées par Chiche! et Rêvolutives.

Posté par maisondesfemmes à 15:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2008

Exposition Claude Cahun par "Du côté des Femmes"

L'association « Du côté des Femmes » et les Flamands Roses présentent « Claude Cahun, une photographe surréaliste : Au fil du miroir »

Photographe des années 30 ayant participé au mouvement surréaliste, journaliste, écrivaine, résistante, photographe envers et contre tous les clichés, une femme qui a traversé le « miroir des apparences ».

Du mardi 20 mai au samedi 7 juin 2008 à la MRES
23,rue Gosselet – Lille

Vernissage le vendredi 23 mai à 18h30

Renseignements sur l'exposition Pascale Masse 06 37 76 81 78

Posté par maisondesfemmes à 15:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2008

La créativité au féminin du 22 au 24 mai par la RIFEN

Comme tous les ans, la RIFEN organise un événement autour de la créativité au féminin, dont voici le programme:

 

Le 22 mai à 18h: Conférence - débat à la Maison des Droits de l'Homme Nelson Mandela au 89, chaussée de l'hôtel de Ville de Villeneuve d' Ascq, sur le thème de la solidarité nationale et internationale. La conférence sera enrichie de témoignages des femmes de la RIFEN impliquées dans des projets de solidarité. Les conférencières seront Brice Monou et Sandra de Montéiro et les témoignages viendront de :

 

-Kabeberi Eugénie ayant construite un orphelinat à Musigati au Burundi , qui est à la recherche de parrains pour que les 40 enfants qu'elle a déjà accueillis accèdent à une scolarité de qualité.

 

Son site : www.musigatiburundi

   

-Ntawuhungakaje Immaculée qui soutient une association au Rwanda impliquée  aussi dans l'éducation des enfants ;
-Helhadj Haifai qui a pu sauver une jeune comorienne du nom de Nour  en lui faisant bénéficier d'une opération de valve cardiaque dans une clinique de Lille.
Le 23 mai à 18h : vernissage de l'exposition - vente :

 

Les poupées par Kate Akouyo voir son site www.poupeekate.com 

 

La peinture par Sally Sangaré et Alice Gahunga

 

Les luminaires en calebasse par Valentine Cauchy voir son site http://yellenart.com

 

La  mode par Kate Akouyo

 

L'exposition restera visible jusqu'au 24 mai à 20h à la salle Marianne à Villeneuve d'Ascq.
Le 24 mai de 10h à 12h : ateliers d'initiation (les artistes partageront  leur art avec le  grand public) à la salle Marianne (activité gratuite)
Le 24 mai à partir de 20h : soirée de gala  jusqu'à l'aube( repas africain, défilée de mode, chants de la grite Djouma Diabaté, tombola solidaire ) à la salle Marianne     
entrée : 20€ /personne
             30€/couple
             10€/enfant de -12ans

Posté par maisondesfemmes à 11:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le service des Droits des Femmes et de l'Egalité en danger

Qu'est ce que le Service des droits des femmes et de l’égalité (SDFE)?

Cette administration est composée d’un service central et d’un réseau de déléguées régionales et de chargées de mission départementales placées sous l’autorité des Préfets. Le SDFE a pour principales missions de favoriser l’égal accès des femmes et des hommes aux responsabilités politiques et économiques ; de favoriser l’accès à l’emploi des femmes et de promouvoir l’égalité salariale et professionnelle ; de garantir l’accès aux droits fondamentaux, de préserver les acquis (interruption volontaire de grossesse, contraception…) et de lutter contre les violences faites aux femmes.
Pour mener à bien cette politique et lutter contre les inégalités, le SDFE mobilise, de manière transversale, les autres ministères, les collectivités territoriales, les associations, les entreprises et les partenaires sociaux.

Quel danger pour le SDFE?

Sous prétexte de faire des économies, la Révision générale des politiques publiques (RGPP) s’attaque à l’ensemble des politiques de l’Etat. A deux mois de la Présidence française de l’Union européenne, la RGPP propose, dans le domaine de l’égalité, un schéma qui met en péril l’approche transversale et partenariale de la France pourtant recommandée par l’Europe.

Au-delà des questions de devenir des personnels, il s’agit d’une profonde remise en cause de la politique de l’égalité qui nécessite pourtant une volonté politique forte et ambitieuse inscrite dans la durée.

Comment agir?

Une pétition vient d'être lancée et peut être signée en ligne à l'adresse suivante:

http://www.servicedroitsdesfemmesendanger.org/


Posté par maisondesfemmes à 11:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2008

"Tabous sexuels, tabous sociaux", le 9 mai avec Colores Latino

La Maison des Femmes interviendra avec le Planning Familial et les Flamands Roses le 9 mai lors de la soirée "Tabous sexuels, tabous sociaux", organisée par Colores Latino dans le cadre du Festival Nuits Document'a.l.

Deux films seront présentés lors de cette soirée:
- Les filles de Chiquita de Priscilla Brasil : "La plus grande fête catholique au Brésil et l'une des plus importantes du monde côtoie la traditionnelle rencontre homosexuelle de l'Etat d'Amazonie. Deux millions de fervents catholiques d'une part, et plusieurs dizaines de milliers d'homosexuels de l'autre. Ce film révèle la relation symbiotique entre le sacré et le profane."
- L'histoire de Rosa de Florence Jaugey : "En février 2003, le Nicaragua entier a été ébranlé par l'histoire de Rosa, une enfant de 9 ans enceinte suite à un viol. Pendant un mois le pays a vécu en fonction de la vie de cette petite fille. Son histoire déchaîna une polémique qui contraint la population à parler, débattre et opiner sur des problèmes que généralement, par crainte ou par pudeur, elle évite d'aborder."

Rendez-vous le vendredi 9 mai à 19h30 au cinéma l'Univers, 16 rue Danton à Lille. 2€ le film, 3€ le pass soirée.
Retrouvez le programme du Festival sur le site de Colores:
www.colores-latino.com

Posté par maisondesfemmes à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2008

Conférence le 7 mai: "Mai 68 et le fémisme" avec Monique Dental

Mercredi 7 Mai, 19h, avec l’AMUL (l’Association des Amis de Lille1) et CHICHE! Lille

Conférence-débat : « Mai 68, un creuset pour le féminisme moderne ? »

Dans le cadre de la programmation du Festival « Mai 68, 40 ans après » initié par L’AMUL (l’Association des Amis de Lille1), sur l'Université de Lille 1

Avec Monique DENTAL, militante féministe

Espace Culture, Université de Lille1, métro Cité Scientifique

fly_conf_monique_dental_7_mai


Posté par maisondesfemmes à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]